28 janvier 2008

Archer Daniels Midland Company, Bayer CropScience et Daimler collaborent sur un projet de biodiesel à base de jatropha

Plantation de Jatropha

Archer Daniels Midland Company, Bayer CropScience AG et Daimler AG vont explorer ensemble le potentiel d’industrialisation d’un biodiesel issu du jatropha curcas L. Le jatropha est une plante tropicale de la famille des euphorbes. Le biodiesel dérivé de l’amande de noix du jatropha possède des propriétés similaires à celles des biocarburants obtenus à partir des huiles oléagineuses. Ce biodiesel est également caractérisé par un solde positif de CO2 et peut donc contribuer à la protection du climat.

Le Jatropha est originaire de l'Amérique centrale et a été transporté en Afrique et en Asie par des marins portugais lors de leurs voyages autour du monde. C'est une plante rustique et tolérante à la sécheresse qui peut être cultivée dans les régions tropicales et subtropicales, de même que dans des sols appauvris. Elle nécessite très peu d'eau ou d'engrais et est une excellente source d'énergie renouvelable, car ses graines contiennent plus de 30% d’huile. De plus, elle prévient de l'érosion des sols causée par l'eau et/ou le vent.

Le jatropha n’a jamais été cultivé de façon professionnelle. Des études récentes révèlent qu’un potentiel d'environ 30 millions d'hectares de terre pourraient supporter la culture de cette plante, en particulier en Amérique du Sud, en Afrique et dans les pays asiatiques tels que la Chine, l'Inde ou l'Indonésie. Le jatropha devrait être cultivé sur des terres stériles pour ne pas rivaliser avec les surfaces dédiées à la production alimentaire et fournir une source de revenus supplémentaire aux agriculteurs.
Voir aussi notre dossier Existe-t-il des alternatives au pétrole ? 3me partie.
  Yvonnick Gazeau

Haut de page