12 mars 2008

Voitures hybrides et électriques thème central du deuxième jour du forum IAM

Durant la 3e édition de la Conférence European Ele-Drive Transportation EET, organisée dans le cadre du International Advanced Mobility Forum, les présentations sur les batteries pour véhicules hybrides ou électriques ont été au centre de l’attention.

En trois ans, le nombre de véhicules hybrides vendus dans le monde est passé de 165'000 à 530‘000 unités (2007), le marché nord-américain étant en tête de liste avec quelque 350'000 voitures. En Europe 70'000 unités - ce qui équivaut à 6 % - ont été mises en circulation. Les experts tablent sur un développement rapide de ce marché, et par conséquent une demande grandissante de la batterie Nickel métal-hybride (NiMh). Les ventes de ce type de batterie pourraient doubler d’ici à 2010. Les batteries au lithium-ion pour véhicule hybride ou électrique feront également leur entrée sur le marché. Selon les discussions de ce jour, la batterie lithium présente un avantage du point de vue du prix.

La preuve de cet intérêt grandissant pour les batteries alternatives par les véhicules hybrides est à rechercher sur un autre marché, celui des téléphones mobiles et des ordinateurs portables dont la batterie métal-hydride a cédé la place à la technologie lithium. Le même phénomène pourrait être constaté pour la batterie au cyanure d’hydrogène si l’on en croit le European Advanced Lead Acid Batterie Consortium. Par ailleurs, une nouveauté venue d’Australie réduirait les coûts d’une batterie pour véhicule hybride de près de 25%. Concernant la durée de vie des batteries, les chercheurs sont également confiants, ayant constaté que les voitures exposées au Salon ont déjà parcouru plus de 160’000km sans aucun problème technique.

Haut de page