14 mars 2008

Projet APROSYS de sécurité active en cas de choc latéral

En 2006, sur les 43 000 accidents de la route mortels enregistrés en Europe, 25% ont été provoqués par des collisions latérales. Les chiffres encore plus élevés de 2004 ont incité l'Union Européenne à prendre des mesures. C'est ainsi qu'est né le projet APROSYS, notamment destiné à développer un système de sécurité actif pour les véhicules en cas de collision latérale.

Une équipe composée de Daimler, Faurecia, Continental, l'Institut Fraunhofer, la Fondation CIDAUT, TNO Science and Industry et les Universités de Varsovie et de Lisbonne a présenté le projet APROSYS de renforcement latéral actif en Espagne les 6 et 7 mars derniers. Ce système intègre deux éléments clés qui apportent des solutions à ces problèmes.
  • Tout d'abord, un capteur pré-collision a été intégré dans la carrosserie. Il peut prévoir une collision presque 200 millisecondes avant l'impact et déterminer s'il doit activer le système de sécurité qui a ainsi le temps de se déployer et d’offrir aux occupants une protection maximale.
  • Deuxièmement, le système de sécurité lui-même, développé par les experts de Faurecia à Scheuerfeld en Allemagne, a été conçu pour réduire la pénétration de la carrosserie dans le véhicule de 70 mm. Pour ce faire, l'équipe de Faurecia a développé un système qui, une fois activé, forme une barre métallique continue allant du châssis extérieur de la porte jusqu'à la porte opposée en passant sous les sièges. Cela permet de transférer la force d'impact à travers le véhicule pour la réduire.

Le déclencheur fait appel à une technologie novatrice que Faurecia a développée en partenariat avec l'Institut Fraunhofer. Lorsque les capteurs actifs émettent le signal, un fil en alliage à mémoire de forme (AMF) déclenche un boulon à ressort qui allonge la barre métallique de chaque côté - du siège vers la porte. Un autre déclencheur comble l'espace entre le châssis extérieur de la porte et l'habillage intérieur. Une barre métallique continue se forme ainsi en 60 millisecondes pour rediriger les forces à partir du montant central.

Le système permet non seulement d'augmenter considérablement l'espace de survie des occupants, mais renforce en outre l'efficacité des autres systèmes de sécurité comme les airbags, déployés plus lentement et plus doucement, ainsi que les ceintures de sécurité. L'utilisation des alliages à mémoire de forme permet d'obtenir un système entièrement réversible : à la différence des systèmes pyrotechniques, il peut être réarmé et réutilisé.

« La collaboration entre les partenaires d'APROSYS en matière de recherche et de développement a donné naissance à un système qui pourrait représenter une avancée majeure en matière de sécurité routière » constate Eric Zimmerman, chef de projet APROSYS chez Faurecia et responsable de la sécurité des portes. « Ce système est réalisable sur un plan technologique. Il faudra encore travailler sur le développement pour le voir sillonner les routes d'ici cinq ans ».

Haut de page