18 mars 2008

Freins électromécaniques Continental proches de la commercialisation

La division Châssis et Sécurité de l’équipementier Continental vient d’intégrer les connaissances en matière de freinage électromécanique de la société VDO Automotive AG qu’elle a récemment acquise. Le groupe allemand est aujourd’hui convaincu de l’avenir de cette technologie.

Dans un premier temps, le freinage hybride électro-hydraulique EHC entrera bientôt en production : électromécanique EMB à l’arrière et hydraulique à l’avant. C’est seulement ensuite que la technologie EMB sera considérée pour l’essieu avant. Des tests intensifs devraient valider ou non l’utilisation de la technique spécifique d’auto-amplification « à coin d’écartement » de l’étrier EWB développé jusqu’alors par VDO Automotive. Ces tests porteront sur l’industrialisation, le coût et la sécurité.

Michael Zydek, Directeur du développement de l’activité freinage électronique a précisé : l’optimisation du coût, la fiabilité, le poids et son utilisation dans un environnement réel sont les points qui doivent être investigués en profondeur pour une entrée en production avec succès. Nous sommes maintenant dans une excellente position et je suis convaincu que nous ferons parti des leaders dans le domaine des freins « secs » dans un futur proche ».
  Yvonnick Gazeau

Haut de page