19 mars 2008

L’individualisation par la reconnaissance faciale chez BMW

Reconnaissance de la
face du conducteur

Les conducteurs de véhicules hauts de gamme disposent d’un très grand nombre de réglages de personnalisation de leur voiture. Ces commandes concernent généralement l’ergonomie, l’assise ou le multimédia. Plusieurs réglages peuvent ainsi être mémorisés pour répondre à la demande de différents conducteurs d’un même véhicule. Afin de conserver un niveau de confidentialité, il est possible d’y adjoindre un code via la télécommande.

L’autre possibilité est de faire appel aux propriétés biométriques, en clair la reconnaissance numérique de la face de chaque individu. Une caméra infrarouge scanne le conducteur dès qu’il s’assoit derrière le volant. Lorsque le logiciel de traitement de l’image a reconnu la personne, il actionne ses différents réglages prédéfinis au préalable comme les positions des rétroviseurs, du siège et de la colonne de direction, ainsi que les stations de la radio ou les adresses du système de navigation.

La plus grande difficulté de développement est la captation de l’image qui varie fortement avec la luminosité. Par exemple, un fort ensoleillement arrivant de la vitre latérale génère des zones d’hombre sur le visage. Les ingénieurs BMW travaillent actuellement pour que ce système soit suffisamment « robuste » pour une production en série.
  Yvonnick Gazeau

Haut de page