2 avril 2008

BorgWarner NexTrac à la conquête du monde des 4x4

BorgWarner NexTrac

À l’avenir, la plus forte croissance des applications de traction intégrale (AWD) sera assurée par des systèmes d’embrayage actif destinés aux véhicules à technologie d’origine traction avant. BorgWarner présente ainsi un nouveau coupleur appelé NexTrac.

Le système BorgWarner NexTrac intègre pour la première fois des garnitures de friction organiques dans l’embrayage primaire. Comparé au modèle précédent, ce produit de la série i-Trac diminue le bruit sur l’ensemble du cycle de vie. L’encombrement et le poids du système d’embrayage ont également été réduits. Au lieu d’acier, le carter compact de l’embrayage est à présent composé d’aluminium, plus léger. Outre une baisse des coûts, ce changement de matériau a également permis d’améliorer les propriétés de conduction thermique.

NexTrac est basé sur la technique connue de l’embrayage multidisque électromagnétique (ITM). Il est composé d’un embrayage primaire, d’un multiplicateur de l’effort axial et d’un embrayage secondaire. Tout comme son prédécesseur, NexTrac compte un troisième élément de friction qui augmente la force de serrage de l’embrayage secondaire, améliorant ainsi la transmission du couple d’entraînement. Comparée à d’autres embrayages électromagnétiques, cette conception permet d’obtenir un encombrement plus réduit. Un élément entièrement nouveau est l’actionnement direct de l’embrayage primaire qui permet de se passer du carter en acier.

L’embrayage est conçu pour transmettre des couples allant jusqu’à 1’600 Nm, nécessitant typiquement moins de 100 ms pour l’activation. Ainsi, NexTrac garantit une réponse spontanée dans toutes les situations. Pour le conducteur, ces propriétés se traduisent par un plaisir de conduite maximum combiné à une stabilité, une traction et une agilité améliorées. Par ailleurs, les embrayages primaire et secondaire du nouveau système peuvent être ajustés séparément pour un couple d’inertie optimal, évitant ainsi des pics indésirables du couple de blocage qui pourraient gêner le fonctionnement du système antiblocage (ABS) ou du contrôle de stabilité (ESP).

Un constructeur automobile asiatique équipera en série un de ses véhicules du BorgWarner NexTrac dès 2008.
Voir notre dossier Les coupleurs de transmission.
  Yvonnick Gazeau

Haut de page