17 avril 2008

Nouveau traitements de surface Schaeffler Triondur

Traitement de surface de poussoir
Schaeffler Triondur

Un nouveau traitement de surface est aujourd’hui proposé aux motoristes, concurrent au système Bekaert Cavidur : le Triondur CX proposé par le groupe Schaeffler. Ce traitement est développé pour réduire les frottements, notamment dans la distribution entre les cames et les poussoirs

Le Triondur CX+ est basé sur une couche de carbone ayant une structure diamant, épaisse de seulement quelques micromètres, appliqué sous vide par un procédé qui respecte l'environnement. La matière utilisée pour réaliser ce revêtement se présente sous forme solide (PVD - physical vapour deposition) ou sous forme gazeuse (PACVD – Plasma assisted chemical vapour deposition). Le système de revêtement est constitué de différentes couches dont la composition et, par conséquent, les caractéristiques peuvent varier : c'est ainsi que des couches dures, résistantes à l'usure, alternent avec des couches élastiques ou à frottements réduits. Des teneurs variables en carbone ayant une structure diamant ou ayant une structure graphite, combinées éventuellement avec des éléments dopants, métalliques ou non, agissent sur le niveau de résistance à l'usure et sur la réduction des frottements du revêtement.

Jusqu'à 25 % des pertes mécaniques du moteur sont dues à la distribution, notamment dans les plages de rotation jusqu'à 2 000 tr/min. Dans cette plage de fonctionnement, des tests ont confirmé qu'il était possible de réduire de moitié les frottements avec le système de revêtement innovant. Pour obtenir ce résultat, il suffit qu'un élément de frottement, à savoir le poussoir, ait ce revêtement. Le produit présente aussi l'avantage de s'affranchir des habituelles longues périodes de rodage et des surcotes qui y sont associées.

Haut de page