24 avril 2008

PSA et Intelligent Energy présentent un véhicule électrique/pile à combustible

PSA Peugeot Citroën et Intelligent Energy ont présenté aujourd’hui à Loughbourough (Birmingham, UK), une évolution de leur projet de recherche commun H2Origin, sur un véhicule de livraison urbain zéro émission (ZEV). L’évolution consiste à ajouter une pile à combustible PEMFC (Proton Exchange Membrane Fuel Cell) à la traction électrique afin d’accroître l’autonomie.

Cette pile à combustible de 10 kW offre les avantages suivants :
  • L’autonomie du véhicule est portée à 300 km, soit plus que les projets actuels de véhicule électrique.
  • La compacité de la pile à combustible et des ses auxiliaires est telle qu’on peut la loger dans le bloc avant du véhicule, à la place du moteur thermique.
  • Le véhicule est capable de démarrer à -20°C, ce qui constitue une avancée importante pour un véhicule doté d’un pile à combustible.
Le système de stockage de l’hydrogène choisi est le réservoir à 700 bars. Comparée à la plupart des prototypes concurrents qui ne souhaitent pas aller au-delà de 350 bars pour une raison de bilan global inférieur, ce choix permet une augmentation de 70% de la quantité d’hydrogène. Le système propose une astuce pour le plein de carburant : les bouteilles d’hydrogène sont embarquées sur un tiroir coulissant qui vient prendre place sous le plan de charge en façade arrière du véhicule. Ce système de rack rapidement interchangeable offre une alternative au remplissage dans une station service traditionnelle et à la question de la distribution de l’hydrogène.

Certains verrous doivent encore être levés d’après le constructeur : coût encore incompatible avec le modèle économique automobile, masse et encombrement des réservoirs d’hydrogène. Par ailleurs, le constructeur pense que l’émergence d’une économie de l’hydrogène, à peine embryonnaire à ce jour, relève de la volonté des états et des organisations supranationales, ainsi que de la politique énergétique.

Avec ce démonstrateur H2Origin, PSA Peugeot Citroën continue à engranger de l’expérience sur la pile à combustible automobile. Le groupe s’est déjà engager avec le CEA dans cette voie, même s’il n’y a pas de communication récente sur le sujet.
  Yvonnick Gazeau

Haut de page