23 mai 2008

BMW développe un alternateur thermoélectrique

Alternateur thermoélectrique
prototype BMW

La génération d’énergie électrique dans une automobile est une chaîne de processus à faible rendement. En effet, l’énergie chimique du carburant est d’abord convertie en énergie mécanique par le moteur, puis en courant électrique via un alternateur. Les ingénieurs de BMW Group développent actuellement une technologie qui convertit directement l’énergie thermique des gaz d’échappement en courant électrique.

Ce processus thermoélectrique à l’aide d’éléments semi-conducteurs est déjà utilisé depuis des décennies par la NASA (agence spatiale américaine). Mais il y a quelques années encore, ces générateurs thermoélectriques (TEG) ne convenaient pas au secteur automobile en raison de leur faible rendement. Les grands progrès réalisés dans le domaine de la recherche en matériaux ont cependant permis d’accroître considérablement les performances de ces modules. Pour produire de l’électricité dans le véhicule, un générateur thermoélectrique est intégré dans la ligne d’échappement. Avec 200 W, la puissance électrique générée par ce système est encore faible mais la recherche en matériaux fait des progrès énormes qui rendent tangible l’objectif d’atteindre prochainement une puissance de 1'000 W.
  Yvonnick Gazeau

Haut de page