26 juin 2008

Toyota Valencienne optimise sa consommation de peinture

Dans une usine de production automobile, les voitures se suivent avec chacune des variantes d’équipements spécifiques. Il en est de même pour la couleur de la carrosserie. Cependant, le changement de la couleur entre chaque caisse à peindre impose un nettoyage de la ligne d’alimentation du robot et de sa tête, soit une consommation de solvant non négligeable.

Le site de production de Toyota à Valencienne, Toyota Motor Manufactoring France (TMMF), utilise un système « maison » limitant considérablement cette consommation. Une cartouche de peinture est installée à la tête du robot. Le solvant, sous pression, est utilisé pour pousser le piston de la cartouche, puis pour le nettoyage de la tête. Un bol tournant à 20'000 tr/min permet la pulvérisation de la peinture hydrodiluable. Plus courant, un effet électrostatique entre la caisse et la peinture fait monter son taux d’utilisation à 70%, le reste étant récupéré sous forme de boue. Au final, le taux de COV (composés organiques volatils) n’est que de 16 grammes/m2 alors que la norme est de 45 g.
  Yvonnick Gazeau

Haut de page