30 juin 2008

Continental propose la mise en place d’un label environnemental et sécuritaire

Pour Continental, la volonté légitime des pouvoirs publics français de réduire les émissions de CO2 ne doit pas se faire au détriment de la sécurité. En effet, le manufacturier estime que la réduction de la résistance au roulement, qui permet de réduire les émissions de CO2, a également des conséquences significatives sur l’allongement des distances de freinage sur route mouillée et donc sur la sécurité des usagers. En réduisant cette résistance de 10%, il est effectivement possible de réduire la consommation de carburant de 1.6% et de diminuer les émissions de CO2 de 2 grammes par kilomètre. Toutefois, les performances de freinage sur sol humide sont alors nettement dégradées et il faut 8 mètres de plus pour stopper son véhicule !

Continental propose donc la mise en place à l’échelle européenne un label combinant la prise en compte de la résistance au roulement et le freinage sur sol humide. Ce label permettra aux automobilistes de choisir, en toute connaissance, le meilleur compromis entre le respect de l’environnement et leur sécurité.
Voir aussi le sujet Michelin Energy Saver.

Haut de page