3 septembre 2008

Mercedes-Benz introduira l’alerte de fatigue au printemps 2009

Les études scientifiques indiquent que près de 25% des accidents graves qui se produisent sur les autoroutes sont causés par des conducteurs fatigués. Elles montrent aussi que le temps de réaction des conducteurs peut être 50% supérieur après seulement 4 heures de conduite continue, le risque d'accident est même multiplié par 8 après 6 heures de route. Le système d’alerte de fatigue Mercedes (Attention Assist) est en mesure de reconnaître cet état à un stade précoce et de suggérer au conducteur une pause.

En plus de la vitesse et des accélérations longitudinales et latérales du véhicule, le système enregistre les mouvements du volant et les actions sur les pédales et les clignotants. L’alerte de fatigue prend aussi en compte des éléments extérieurs tels que le vent latéral ou la qualité de la chaussée. Selon le constructeur, l’analyse du mouvement du volant s'est révélée particulièrement pertinent, c’est une bonne indication de la difficulté du conducteur à maintenir le véhicule sur la voie.

Une des pièces maîtresses du système est un capteur extrêmement sensible sur la direction qui permet la mesure précise des mouvements. Durant les premières minutes de chaque voyage, le système d’alerte de fatigue utilise ces données pour définir un comportement de référence et le comparer en permanence à celui en cours. En cas de signes de fatigue déterminés, un signal sonore est émis et un témoin au tableau de bord s’affiche, ainsi que le conseil: « Attention Assist. Pause ! ». Le système sera commercialisé en série au printemps 2009.

Haut de page