8 septembre 2008

CarMaker/CRUISE, outil d’analyse complète de la consommation avec des cycles de conduite réalistes

IPG Automotive et AVL ont couplé le progiciel de simulation de GMP, AVL CRUISE, et la plate-forme de simulation dynamique du véhicule, CarMaker. La solution est d'ores et déjà disponible et permet pour la première fois de simuler dans des situations de conduite réalistes les pertes multidimensionnelles de chaque composant du véhicule.

Les deux partenaires offrent donc désormais une solution de simulation unique et complète pour augmenter l'efficience de la consommation d'énergie tout en tenant compte de la sécurité et du confort. Lors de manœuvres réalistes un bilan des pertes de performance est établi pour tous les sous-composants tels que suspension à ressort, direction, frein, pneus, masses et aérodynamique ainsi que moteur, boîte de vitesse, différentiel, auxiliaire de moteur et batterie. Les interactions entre les composants peuvent donc être identifiées. Les systèmes de contrôles GMP et de liaison au sol peuvent ainsi être mis au point en interaction au cours de cycles dynamiques longitudinaux, transversaux et verticaux.

CarMaker/CRUISE peut aussi bien être utilisé en applications bureau qu'en simulation Hardware-in-the-Loop (HIL) sur des bancs de test de contrôleurs, de moteurs ou de GMP. Grâce aux modèles sophistiqués de conducteur, de simulation de trafic et de routes 3D de CarMaker, les manœuvres effectuées sur circuit d'essais peuvent être simulées et reproduites de manière identique. Il en va de même pour les cycles urbains, extra-urbains et autoroutiers. IPGTraffic permet d'étendre ces gammes de tests aux situations de conduite les plus variées. De telles manœuvres et de telles situations de circulation événementielles dépassent de loin les possibilités des cycles dynamiques simplement longitudinaux, tels qu'ils sont effectués normalement sur banc d'essais à rouleaux (par exemple NEFZ). Les pertes multidimensionnelles de chaque composant sont reproduites de manière réaliste en longitudinal, et également en transversal et en vertical. Cela permet, par exemple, d'analyser dans quelle mesure chaque sous-composant contribue à l'augmentation de la consommation de carburant dans les virages, en côte ou dans les embouteillages.

Haut de page