15 septembre 2008

Mazda SISS, le redémarrage Stop-start accéléré par combustion

Le nombre de véhicules à venir dotés de la fonction Stop-start se multiplie rapidement. Cette fonction permet en effet un gain très significatif en consommation en conduite urbaine grâce à la coupure et au redémarrage automatique du moteur. Deux technologies sont aujourd’hui disponibles sur les modèles non-hybrides : l’alterno-démarreur et le démarreur optimisé.

Suite à ses travaux sur le redémarrage par injection directe, sans démarreur, Mazda a mis au point une version commercialisable de ce principe. Le démarreur est certes maintenu, mais l’énergie majeure est fournie par la combustion dans les cylindres, cela dès le premier passage d’un piston au point mort haut. Le moteur atteint ainsi son régime de ralenti en seulement 350 millisecondes contre environ 800 ms pour un démarrage classique. Evidemment, ce concept demande une procédure précise, tant à la coupure du moteur qu’à son relancement, principe que nous détaillons dans notre brèv tech Mazda SISS.

Ce système sera commercialisé dès 2009 sur un modèle avec le moteur 2.0 MZR. D’autres moteurs à essence sont prévus pour 2011 alors que l’application sur un Diesel est encore en phase d’évaluation.
  Yvonnick Gazeau

Haut de page