16 octobre 2008

30 ans de freinage ABS Bosch

Il y a 30 ans, en juin 1978 précisément, Bosch lançait la production en série du système d'antiblocage des freins ABS (Anti Blocking System), ouvrant la voie à tous les systèmes de sécurité active développés depuis. L’ABS empêche le blocage des roues. Le véhicule reste stable, même lors de freinages d’urgence, permettant au conducteur de garder la manœuvrabilité du véhicule et d’éviter ainsi les obstacles. C’est grâce à sa commande électronique que le système ABS développé par Bosch fut le premier à être reconnu suffisamment performant et fiable pour pouvoir être monté à bord de véhicules. Il a, par la suite, fait l'objet d'améliorations, avec l'arrivée du système ASR (anti patinage des roues) en 1986, puis du système électronique de stabilité ESP® en 1995. En 2007, l’ABS équipait déjà plus de 75 % des véhicules neufs à travers le monde. D’ici fin 2008, rien que chez Bosch, ce seront au total plus de 21 millions de ces systèmes qui seront sortis des lignes de production.

En Europe, aux Etats-Unis ou au Japon, l'ABS constitue désormais un équipement automobile standard que le système électronique de stabilité ESP® tend, progressivement, à compléter. Aux Etats-Unis en effet, une nouvelle réglementation datant de 2007 impose l'introduction progressive de l'ESP® sur tous les véhicules légers jusqu'à 4,5 tonnes à partir de l'année modèle 2012. En mai de cette année, la Commission Européenne a pris une décision similaire : l'ESP® deviendra obligatoire sur les véhicules neufs nouveaux types à partir d'octobre 2012 et sur tous les véhicules neufs à compter d'octobre 2014. Une évolution de la réglementation très attendue, car si le pourcentage de voitures neuves équipées ne cesse d’augmenter, 50% au total européen, 46% en France, le taux d’équipement ESP® des petites citadines qui représentent pourtant 48% des immatriculations, ne dépasse pas les 11%.
Voir nos dossiers ABS et ESP.

Haut de page