21 octobre 2008

Lancement de 500 MINI électriques aux USA

BMW lancera une flotte de quelque 500 MINI à propulsion strictement électrique destinés à une utilisation privée au quotidien. La MINI E est propulsée par un moteur électrique asynchrone surpuissant comparé aux différents prototypes actuels : 150 kW (204 ch) et un couple de 220 Nm. Cela donne une accélération continue de 0 à 100 km/h en 8,5 secondes et une vitesse maximale limitée électroniquement de 152 km/h. La batterie lithium-ion offre une autonomie de près de 240 kms. Malheureusement, elle est logée en lieu et place de la banquette arrière et le coffre ne fait que 60 litres. Composée de 5 088 éléments assemblés en 48 modules, sa capacité totale est de 35 kWh et sa tension nominale de 380 volts. Son refroidissement est assuré par un circuit d’air forcé asservi à la température, à la charge et à la vitesse. La batterie lithium-ion de la MINI E peut être rechargée via une « wallbox » ou boîte murale que MINI met à la disposition des clients. Seuls des garages fermant à clé ou tout autre bâtiment comparable peuvent donc être envisagés comme « port d’attache » et station de recharge. Le poids total du véhicule est de 1 465 kg, dont 260 kg pour la batterie.

La MINI E est dotée d’une récupération de l’énergie au freinage piloté en partie par l’accélérateur, ce qui demandera au conducteur un certain temps d’adaptation. Dès que le conducteur lève le pied, le moteur électrique fonctionne en générateur générant un couple de freinage. Le constructeur annonce que le concept apporte un agrément de conduite, notamment à allure moyenne lorsque la vitesse fluctue continuellement. En ville, près de 75 % de toutes les décélérations peuvent être opérées sans l’aide du système de freinage. L’exploitation intensive de ce système de récupération de l’énergie par le moteur permet d’accroître jusqu’à 20 % l’autonomie du véhicule.

Dans le cadre d’un projet pilote, la MINI E sera dans un premier temps mise à la disposition d’une sélection de clients privés et de clients d’entreprise dans les Etats de Californie, de New York et du New Jersey. L’éventualité d’une expérimentation comparable en Europe est par ailleurs actuellement à l‘étude. La MINI E sera présentée en première mondiale les 19 et 20 novembre 2008 au Salon Automobile de Los Angeles.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page