27 octobre 2008

Valeo présente le module de face avant actif Safe4U

Valeo, fournisseur mondial de modules de face avant, propose le Safe4U™, un dispositif réduisant les conséquences d’un choc avec un piéton grâce à la détection de ce dernier. Cette détection est effectuée par un radar placé sur la traverse supérieure et par deux caméras disposées le long de la calandre. Le système permet de distinguer les piétons des autres obstacles. Lorsque le risque d’une collision avec un piéton est confirmé, deux actionneurs désolidarisent la traverse supérieure de ses supports en moins de 100 millisecondes. La partie supérieure de la face avant peut ainsi basculer vers l’arrière, ce qui limite l’effort maximal et le répartit sur une course plus longue. De plus, la déformation de la traverse est optimisée. Le système est réversible : si le choc n’est pas effectif, les actionneurs se remettent en place et ainsi la face avant se reconsolide. Une réduction de 20 à 40 % des blessures piéton est donc obtenue. Le système Safe4U™ est un dispositif actif développé par la division module face avant avec l’expertise des ingénieurs spécialistes du Domaine Aide à la conduite.

Plus du plus court terme, l’équipementier français propose l’architecture Optibumper qui optimise la protection passive des passagers et des piétons. Le module de face avant dispose de deux traverses conçues pour absorber l’énergie du choc éventuel avec un piéton. La traverse supérieure est en acier déformable supportant des absorbeurs en matière plastique compressible. Ce système réduit le risque de blessures au niveau des jambes et des genoux du piéton. Ladite traverse est fixée sur deux « crash-box » innovants, non pas en acier, mais en plastique. Cette matière, associée à un design développé par Valeo, offre une capacité d’écrasement identique à celle de l’acier, mais dans un encombrement réduit, conjointement à une simplicité de fabrication. Optibumper permet aux constructeurs de répondre à la future norme européenne « choc piéton phase II – 2003/102/EC » en application à partir de 2010, de même qu’aux normes IIHS (USA) ou au test Allianz. En outre, une réduction de poids de 1,5 kg des composants (2.5 kg au niveau global véhicule) ainsi que de la longueur du porte-à- faux de 60 millimètres est apportée par le concept Optibumper.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page