27 octobre 2008

Système de stationnement semi-automatique Bosch

Stationnement semi-automatique Bosch

Après Valeo (qui équipe quelques modèles Volkswagen), Bosch propose à son tour la fonction de stationnement semi-automatique. Avec l’aide de capteurs à ultrasons, le système repère une place disponible, en mesure la longueur, juge de son adéquation par rapport au véhicule, puis assure les opérations de braquage. Reste au conducteur les contrôles longitudinaux de l’accélérateur, de l’engagement des rapports et du freinage, plutôt liés à la sécurité.

Pour fonctionner, l'assistance au stationnement doit être couplée à une direction assistée électrique, à des capteurs d'aide au stationnement et à 2 capteurs à ultrasons additionnels situés de part et d'autre du pare-chocs avant. Ces 2 capteurs à ultrasons servent à mesurer la longueur de l’emplacement disponible, à une vitesse pouvant atteindre 35 km/h et à une distance latérale – par rapport à la place et aux autres véhicules stationnés – comprise entre 30 et 180 cm. Il détecte les objets pouvant faire obstacle au stationnement ainsi que les bordures de trottoir. Il fonctionne néanmoins sans ces bordures pour repère, ainsi que dans l’obscurité. Bosch annonce que l’espace nécessaire doit être au minimum 80 cm supérieur à la longueur de la voiture, soit 20 cm de moins que le système Valeo actuellement commercialisé. Voir aussi la solution Xpark! s’appuyant sur la logique floue.

Cette année, Bosch proposera une variante de son système d'assistance au stationnement pour des véhicules de tourisme équipés d'une direction à assistance hydraulique. Avec cette version, le conducteur exécutera lui-même les manœuvres, mais sera guidé par des instructions simples en matière de braquage et de points d'arrêt et de contre-braquage. Les équipes R&D de Bosch travaillent d’ores et déjà à développer de nouvelles solutions techniques visant, à moyen terme, à proposer des véhicules capables de se garer de manière entièrement automatique, sans aucune intervention du conducteur.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page