3 novembre 2008

Le Freescale Design Challenge récompense un projet de stockage de l’énergie cinétique

Le premier Freescale Design Challenge, organisé par Freescale Semiconductor, a désigné ses lauréats. Le projet gagnant est la plate-forme Zero Power développée par Stefan Heinbockel (Allemagne). Il est accompagné sur le podium par Jingning Zhang et Yves Faijan de Telecom Bretagne pour un système de chauffage intelligent. En troisième position, c’est un projet automobile qui a été récompensé. C’est un système de récupération d’énergie cinétique développé par Chenghan Li. Ce design est basé sur le microcontrôleur S08OE128 et l’accéléromètre MMA7260Q de Freescale.

« Pendant la phase de décélération, le système de freinage classique d’un véhicule transforme l’énergie cinétique en énergie thermique, ce qui représente de fortes pertes, dans la mesure où la chaleur se dissipe dans l’air », déclare Chenghan Li. « C’est ce qui m’a amené à étudier la possibilité de récupérer l’énergie cinétique des véhicules ; toutefois, la transformation de l’énergie mécanique sous une forme électrique affiche une efficacité limitée, contrairement au stockage de l’énergie cinétique sous une forme mécanique. Avec l’asservissement du capteur d’accélération, il est possible d’ajuster la sortie de freinage en modifiant le rapport de transmission. L’énergie cinétique est ainsi stockée pendant la phase de freinage et restituée pendant la phase d’accélération ».

Les finalistes du Design Challenge environnemental FTF on choisi le vainqueur parmi plus de 50 participants. Chaque projet a été jugé selon des critères de créativité, d’efficacité de la conception, de sa complexité technique et du nombre de circuits Freescale utilisés, ainsi que de son degré d’innovation global en faveur de l’amélioration de l’environnement.

Haut de page