26 décembre 2008

Mazda développe une technique de moulage qui réduit de 30% la consommation de résine plastique

Parmi ses efforts pour réduire le poids des véhicules, Mazda Motor Corporation a développé une nouvelle technologie de moulage plastique qui permet une réduction substantielle du poids des plastiques utilisés dans les véhicules. Cette technique brevetée de moulage de résine plastique réduit de 20 à 30 % l’usage de matières premières, et permet ainsi de diminuer le poids des véhicules.

La façon la plus commune de produire les plastiques automobiles est le moulage par injection. Le procédé d’injection amélioré de Mazda implique le mélange de fluide supercritique (SCF – supercritical fluid), dérivé de gaz inertes comme le nitrogène ou le dioxyde de carbone, avec de la résine plastique brute. Ce procédé utilise une caractéristique particulière du SCF de se mélanger facilement avec d’autres substances au niveau moléculaire ce qui permet d’augmenter la fluidité de la résine plastique liquide et provoque son expansion rapide quand elle est injectée dans un moule. Par conséquent, une plus faible quantité de résine est nécessaire pour remplir le moule.

En outre, en utilisant un procédé de moulage par expansion à contre-moule mobile, qui permet la production de pièces plus épaisses nécessitant moins de matière plastique brute, Mazda a développé un plastique multicouche. Les bulles d’air dans la couche extérieure sont maintenues à un niveau microscopique, afin de garantir aux pièces la rigidité et la résistance nécessaires, tandis que la taille des bulles du cœur de la pièce peut être adaptée afin de réduire, comme désiré, la densité du plastique.

Haut de page