5 janvier 2009

Detlev Schöppe, Delphi Diesel Systems, souhaite une réglementation plus précise sur le bio-gazole

Lors de la présentation récente par Delphi du nouvel injecteur piézoélectrique à commande directe pour système à rampe commune Diesel, la question des bio-gazoles a été abordée. L’équipementier s’inquiète de la différence de qualité du carburant entre les différents pays d’Europe. Detlev Schöppe, Directeur de développement de Delphi Diesel Systems, précise : « En Europe, nous allons vers un taux de 10% de carburant ‘‘vert’’ dans le gazole, mais certains constructeurs annoncent accepter un pourcentage de 30%. Cependant, le manque de stabilité des biocarburants pose problème. Il faut savoir qu’il y a de grandes différences de comportement du carburant selon ce taux, mais aussi selon l’origine du gazole et du carburant ‘‘vert’’. Les risques portent sur la pompe et sur les injecteurs, surtout quand on atteint des pressions de 2000 bars ».

Detlev Schöppe conclut : « Nous avons besoin d’une réglementation plus précise et plus stable ».

  Yvonnick Gazeau

Haut de page