9 janvier 2009

Moteur Volvo 2.4 D5 à turbosuralimentation séquentielle

Turbosuralimentation séquentielle
à deux étages du moteur Volvo 2.4 D5

La Volvo S80 est désormais disponible avec un tout nouveau moteur 5 cylindres turbodiesel de 2.4 l qui ne reprend de l’unité précédente que le sigle D5 et le nombre de cylindres. Il développe une puissance de 151 kW (202 ch) à 4’000 tr/min et un couple de 420 Nm de 1'500 à 3'250 tr/min. La S80 D5 ne consomme que 6,2 l/100 km, correspondant à 164 g/km de CO2 en boite mécanique 6 rapports (178 g/km de CO2 en boîte Geartronic).

Ce nouveau D5, qui permet à la S80 de passer la norme Euro 5, entre aussi dans le clan pour le moment restreint des moteurs dotés d’une turbosuralimentation séquentielle à deux étages, sans pour autant atteindre des records de puissance spécifique. L’injection à rampe commune utilise des injecteurs à commande piézoélectrique et la pression maxi atteint 1’800 bars. Par ailleurs, un système EGR travaille sur une plus grande plage de régimes et offre une capacité de refroidissement accrue de 25% comparé au moteur précédent. Son bloc cylindres est en aluminium et le refroidissement de type transversal.

« Au départ de ce projet, notre objectif était de faire descendre à 6,4 l/100 km la consommation de gazole de la S80 – qui est une voiture relativement grande, rappelons-le, » se souvient Derek Crabb, vice-président, Powertrain Engineering. « Et puis, au fur et à mesure de l’avancement de la conception, nous avons compris que nous pouvions viser mieux et c’était vrai puisque nous sommes descendus à 6,2 l/100 km. En boîte automatique, nous avons également réussi à diminuer la consommation de plus de 8 %, passant de 7,3 à 6,7 l/100 km, soit un résultat significatif. »

Haut de page