30 janvier 2009

Evolutions des moteurs de la Toyota Yaris

La Toyota Yaris va disposer du nouveau moteur 1,33 VVT-I déjà annoncé sur les iQ et Urban Cruiser. Développé pour optimiser l’économie de carburant, il est doté d’un calage variable des arbres à cames d’admission et d’échappement dual VVT-i, d’une course longue et d’un rapport volumétrique élevé pour une injection indirecte : 11,5. Il développe une puissance de 74 kW (101 ch) et un couple de 132 Nm à 3800 tr/min. Ce moteur a aussi la particularité de proposer une fonction Stop-Start unique déjà présentée dans notre actualité du 7 octobre 2008. Combinées aux évolutions sur la masse, l’aérodynamisme et la boîte de vitesses (6ème rapport et frottements), la Yaris perd 21 g/km de CO2 comparée à celle avec l’ancien moteur 1,3.

Le moteur 1,0 offre lui aussi quelques évolutions qui permettent de descendre à 115 g/km de CO2, soit un gain de 10%. Ce 3 cylindres adopte un nouveau système de coupure d’alimentation qui coupe l’injection lors des changements de vitesse. Il est aussi un des rares moteurs à disposer d’un système EGR pour accroître le rendement. Enfin le moteur est lubrifié avec une huile de plus faible viscosité.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page