23 février 2009

Porsche choisit PTC Arbortext® pour accélérer la mise à disposition de ses manuels après-vente

La société PTC (The Product Development Company®) annonce que Porsche, le constructeur automobile allemand, utilise désormais le logiciel de publication dynamique Arbortext pour rationaliser la création et la distribution de ses manuels de maintenance et de réparation. Plus de 650 ateliers de maintenance et de réparation Porsche agréés utilisent actuellement cette solution dans le monde.

« Avant, nos manuels étaient réalisés en utilisant divers processus, logiciels voire différentes plates-formes matérielles, ce qui rendait difficile la réutilisation des informations », déclare Ulrich Lutz, directeur de l'ingénierie après-vente, chez Porsche. « Dans de nombreux cas, les informations étaient déjà obsolètes avant même d'être transmises aux ateliers de maintenance et de réparation. Si nous avons choisi de faire de la solution Arbortext de PTC la pierre angulaire de notre nouveau système d'informations de maintenance et de réparation, c'est principalement parce qu'elle permet d'utiliser une plate-forme unique, fournissant un accès en ligne ».

Le nombre de véhicules équipés d'unités de contrôle électroniques ne cesse de croître. Par conséquent, les diagnostics à effectuer sont de plus en plus nombreux. Cette évolution a également un impact sur la quantité de manuels de maintenance et de réparation nécessaires. Par exemple : la Porsche 993 est dotée de quatre unités de contrôle, la Porsche 996 en possède onze et la Cayenne quarante. Le manuel de la Cayenne se divise en seize dossiers, ce qui représente plus de 70 000 pages. Il est donc important de réutiliser les informations dès que cela s'avère possible, ce qui permet ainsi aux éditeurs techniques de créer davantage de documents sans pour autant augmenter les effectifs. Ultérieurement, cette méthode permettra également à Porsche de fournir dans les délais impartis, les manuels de réparation et de maintenance de sa nouvelle Limousine sportive Panamera, dont le lancement est prévu en 2009.

Haut de page