2 mars 2009

Le secteur automobile en tête des publications de brevets en France

Avec 961 brevets publiés en 2008, le groupe PSA Peugeot Citroën vient d'être désigné par l'Institut National de la Propriété Industrielle (INPI) comme le premier déposant français de brevets pour la seconde année consécutive. Les brevets publiés en 2008 sont essentiellement issus des programmes intensifiés par le Groupe dans le cadre du programme CAP 2010, et orientés selon 4 axes :
  1. L’amélioration des motorisations thermiques essence et diesel
  2. Le déploiement de la technologie Stop and Start de 2nde génération dès 2010
  3. Le déploiement d'une offre full hybride HDi dès 2011
  4. L’accélération des développements en matière de véhicule électrique, de technologies hybride Plug-in, et ZEV -Zero Emission Vehicle.
Sont également à noter les brevets portant sur la structure des véhicules et des carrosseries, recherchant tant l'allègement global des véhicules que l'amélioration de la résistance aux chocs et la sécurité.

Par ailleurs, les 20 premiers déposants du classement enregistrent une progression de 6,2 % du nombre de brevets publiés par rapport à 2007. Parmi ces 20 premiers, figurent les principaux groupes industriels français, mais aussi trois organismes de recherche : CEA, CNRS, IFP. Les grands secteurs industriels sont représentés (aéronautique, télécommunications, électronique, cosmétique, pharmacie, chimie), mais c’est le secteur automobile qui arrive à nouveau en tête avec trois entreprises parmi les quatre premiers déposants : 1er PSA Peugeot Citroën, 2ème Renault, 3ème L’Oréal et 4ème Valeo. Viennent ensuite Robert Bosch (10me), IFP (12me) et Michelin (18me).

Enfin, les effets de la crise économique et financière ne sont pas visibles dans ce palmarès, les brevets publiés en 2008 ayant été déposés entre le 1er juillet 2006 et le 30 juin 2007.

Haut de page