3 mars 2009

PSA Peugeot Citroën accentue son engagement vers les véhicules électriques

Mitsubishi i MiEV

Mitsubishi Motors Corporation (MMC) et PSA Peugeot Citroën viennent d’annoncer la signature d'un protocole d'accord de partenariat sur le développement d'un véhicule électrique adapté au marché européen, construit sur la base de la i MiEV (Mitsubishi innovative Electric Vehicle de la gamme "i" minicar) de MMC. Ce véhicule sera produit par MMC et commercialisé sous la marque Peugeot parallèlement à l'i MiEV de Mitsubishi.

Les deux sociétés poursuivent leurs discussions afin d'envisager un lancement commercial fin 2010 ou début 2011. MMC mène actuellement des essais et des démonstrations de l'i MiEV au Japon, en Nouvelle-Zélande, aux Etats-Unis et en Europe. L'i MiEV sera lancé sur le marché japonais à l'été 2009. Parallèlement au projet de lancement du véhicule en Europe en 2010, MMC étudie différents marchés, dont les Etats-Unis, pour y déployer ce véhicule électrique.

Citroën envisage des concepts innovants de véhicules électriques comme illustré par le concept car C-Cactus électrique. Auparavant, PSA Peugeot Citroën avait décidé en mars 2008 de répondre avec son partenaire, la société Venturi, à l'appel d'offre de La Poste pour un marché pilote de 500 véhicules électriques en usage spécifique. Le véhicule proposé est un Citroën Berlingo First électrique en cours d'évaluation à La Poste. En outre, le groupe a signé en octobre 2008 avec EDF un partenariat portant sur les technologies batteries, les systèmes de charge et l'interface véhicule-infrastructure ainsi que la définition de modèles économiques associés.

En complément, PSA Peugeot Citroën axe sa recherche vers le développement d'un véhicule électrique polyvalent de type hybride « plug-in ». Il s'agit d'un véhicule électrique auquel on retire une partie de ses batteries pour y adjoindre un petit moteur thermique faiblement consommant. L'autonomie électrique sera de l'ordre de 50 kms, compatible avec la quasi-totalité des usages quotidiens avec la possibilité de recharger le véhicule pendant les arrêts (travail, domicile, parking, centres commerciaux). Ce concept, similaire au projet Voltec de General Motors, permet de s'affranchir non seulement des problèmes d'autonomie du véhicule électrique pur mais également du temps de recharge batterie ou d'un réseau de bornes de recharge embryonnaire.

Parallèlement à cette stratégie véhicule électrique, PSA Peugeot Citroën confirme ses choix pour le Stop & Start de 2ème génération qui va être proposé largement dans les gammes à partir de 2010 et le développement d'une offre d'hybrides diesel, avec plusieurs modèles Peugeot et Citroën, et notamment les futures Citroën DS5 HYbrid4 et Peugeot 3008 HYbrid4, lancées en 2011.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page