10 mars 2009

Volvo Cars modernise ses outils de mesure de consommation

« Beaucoup de paramètres ont un grand impact sur les émissions de CO2 et cela nous oblige à étudier avec la plus grande attention de nombreux systèmes qui, normalement, ne sont pas concernés par les tests habituels de mesure des émissions, » explique Alexander Petrofski, responsable des aspects techniques du laboratoire. « Prenons les freins, par exemple. Leur traînée (frottement résiduel) aura une grande influence sur la variabilité des résultats des tests. C’est pourquoi, de manière générale, nous travaillons en étroite collaboration avec les ingénieurs et techniciens chargés du développement de bien des domaines différents afin de standardiser et d’optimiser toutes les composantes de la chaîne d’essais. »

Le centre Volvo de mesure des émissions diesel possède un laboratoire de métrologie des masses extrêmement précis pour l’étude des rejets de particules. La pièce est bâtie sur une dalle de béton de 150 tonnes et la balance de mesure se trouve sur une lourde table de marbre offrant la stabilité requise.

Les ingénieurs de Volvo Cars spécialisés en émissions polluantes participent également à la mise au point des prochaines techniques de mesure des particules nécessitées par la norme antipollution européenne Euro 5b. Cette norme, qui entrera en vigueur en 2011, limite le nombre total de particules en plus des normes actuelles concernant leur masse. Volvo Cars travaille avec ses fournisseurs à l’amélioration et au développement des méthodes et de l’instrumentation permettant de mesurer le nombre des particules. L’un des premiers systèmes est déjà à l’essai dans le laboratoire diesel.

Faits et chiffres du laboratoire d’amélioration des émissions
  • Nombre de cabines d’essai : 10, pour l’essence, le E85 et le diesel
  • Températures d’essai : -7, +10, +25, +35
  • Composants analysés : Dioxyde de carbone, monoxyde de carbone, NOx (oxydes d’azote), HC (hydrocarbures imbrûlés), particules (quantité, masse et taille), NMOG (composés organiques volatiles)
  • Bancs à rouleaux dynamométriques : 2 ou 4 roues motrices, jusqu’à 200 km/h
  • Types de mesures effectuées : Consommation de carburant, recherche sur les émissions, certification, contrôle de production, le communément appelé CoP, conformité d’utilisation, diagnostics embarqués
  • Personnel : 60 ingénieurs, techniciens et opérateurs
  • Capacités d’essai : Environ 110 essais par jour

Haut de page