30 mars 2009

La Chemical Society of Japan distingue Mazda pour son catalyseur de combustion de particules évolué

Mazda Motor Corporation a reçu le Prix de la Prouesse Technique par la Chemical Society of Japan, la plus grande société universitaire japonaise œuvrant dans le secteur de la chimie.

C’est dans le cadre de ses recherches sur les mécanismes de combustion que Mazda a décroché ce prix en mettant au point – en toute indépendance – un nouveau catalyseur destiné à éliminer les particules (suies) présentes dans les gaz d’échappement des moteurs diesel. Ce système de dépollution innovant intègre en première mondiale un mécanisme d’activation propriétaire utilisé par le filtre à particules à haute résistance thermique de Mazda. Il a fait sa toute première apparition sur la nouvelle Mazda6 animée par le turbodiesel MZR-CD 2.2L, dont la commercialisation en France a débuté au mois de mars 2009. Mazda prévoit d’étendre progressivement l’application de ce nouveau système à d’autres modèles de la gamme.

Les gaz d’échappement des moteurs diesel contiennent des suies qui doivent être éliminées par combustion. Les catalyseurs contribuent précisément à garantir l’efficacité de leur combustion à condition que la température des gaz d’échappement soit suffisamment élevée. Pour ce faire, il est nécessaire d’injecter une quantité de carburant supplémentaire, au détriment donc de l’économie de consommation. La nouvelle technologie développée par Mazda améliore l’efficacité de combustion des suies en facilitant la circulation de l’oxygène stocké dans le catalyseur. L’oxygène en excès peut être fourni à la demande afin d’accroître considérablement le degré d’élimination des particules. Il en résulte donc une réduction de la quantité de carburant nécessaire à la combustion des suies, ce qui se traduit par des économies de carburant supérieures, de plus faibles émissions de CO2 et des gaz d’échappement moins polluants.

Pour en savoir plus sur :

Haut de page