31 mars 2009

La Fonderie et la Forge françaises, deux industries porteuses d’avenir

Vous cherchez à vous forger un métier plein d’avenir ? L’automobile, l’industrie du ferroviaire, l’aéronautique ou le spatial se sont en partie développés grâce aux performances Forge et Fonderie. La Fonderie et la Forge françaises sont deux industries modernes, innovantes, exportatrices et porteuses d’avenir. On estime de 20 à 25% le renouvellement des effectifs d’ici à 2015. De l’opérateur à l’ingénieur tout le monde a sa place ! Ces métiers touchent tous les secteurs et tous les défis : la création de pièces résistantes à des poussées de l’ordre de 50 tonnes et à des températures jusqu’à 1'600°C dans l’aéronautique, la création de prothèses aux formes complexes pour réparer le corps humain, la création de trucks servant à tenir les roues sous les skateboards…

De la conception du moule à la fabrication des pièces, c’est l’univers de la 3D, un monde où l’on crée quelque chose avec des alliages d’aluminium, de cuivre, de zinc, de fonte ou d’acier… Tout est possible en Forge et en Fonderie ! La diversité des techniques et des alliages, les innovations constantes, les savoir-faire pointus qui s'appuient sur des outils modernes et des compétences humaines, permettent aux procédés de fonderie et de forge de répondre aux exigences des plus grandes industries.

En France, 14 lycées, un Centre de Formation d’Apprentissage de l’Industrie et une école d’Ingénieurs proposent un cursus dans ce secteur. Si vous souhaitez en savoir plus sur ces formations, rendez-vous sur : www.fondeursdefrance.org.

Haut de page