21 avril 2009

Le nouveau Lexus RX 450h dote son GMP de nouvelles technologies

Lexus RX 450h

Le remplaçant du Lexus RX 400h, le nouveau RX 450h, améliore ses prestations sur pratiquement tous les plans : consommation, émissions, puissance, accélérations et fonctionnement par temps froid. Cette performance est le résultat d’un travail de fond portant sur l’ensemble du GMP, de même que sur l’arrivée de trois technologies spécifiques, voire innovantes.

La première est l’adoption du cycle Atkinson employé depuis longtemps par la Toyota Prius. L’amélioration du rendement du moteur V6 3,5 essence est obtenue dans une zone restreinte d’utilisation, zone contrôlée par la transmission de type à dérivation de puissance capable d’ajuster en permanence le régime.

Un circuit EGR refroidi est accolé au système d’échappement. Il permet d’abaisser la consommation à faible charge par la réduction du pompage à l’admission. La température des gaz réintroduits passe de 880°C à 150°C en traversant un échangeur à eau. Selon le constructeur, l’addition de ces deux premières technologies abaisse également la consommation car il est moins souvent utile d’enrichir le mélange pour protéger le pot catalytique contre la surchauffe.

Enfin, un innovant système de récupération de la chaleur à l’échappement EHR (exhaust heat recovery) permet d’accélérer la montée en température du liquide de refroidissement du moteur au démarrage. En conséquence, le mode électrique peut être appliqué plus tôt par temps froid, ce qui représente dans cette situation un gain de 30% d’économie de carburant par rapport au RX 400h.

Le nouveau Lexus RX 450h sera commercialisé à partir de cet été. Nous ne manquerons pas de vous détailler l’ensemble de ses nouvelles technologies.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page