24 avril 2009

Lotus commence les tests de son 2 temps Omnivore à compression variable

Moteur Lotus Omnivore 2 temps VCR

Présenté lors du dernier Salon de Genève, le moteur Lotus Omnivore débute actuellement ses tests au banc. Ce moteur à cycle deux temps, injection directe et turbocompresseur devrait optimiser la combustion de carburants compris dans une large plage d’indices d'octane (essence, biocarburants, alcool, etc.) grâce à une variation de son rapport volumétrique de compression.

Contrairement au MCE-5 qui modifie la position haute du piston, le Lotus Omnivore fait coulisser une partie de la culasse à l’aide d’un système d’excentriques commandé par un moteur pas-à-pas. Cette partie coulissante supporte l’injecteur et la bougie. Le rapport volumétrique de compression peut varier théoriquement de 8:1 à presque 50:1.

Ce moteur disposerait d’un très faible effet de pompage grâce à un taux d’EGR interne élevé contrôlé par une valve à l’échappement. L’injection directe est le système Orbital FlexDI à air compressé. Il génère un mélange pauvre qui impose l’installation d’un post-traitement des gaz d’échappement. Un fonctionnement en mode HCCI est possible à faible charge, ce moteur dispose en effet des mêmes attributs que le système prototype ARC (Activated Radical Combustion) qu’Honda avait testé il y a une quinzaine d’années.

Le moteur Omnivore est conjointement développé par Lotus Engineering, Jaguar, Orbital Corp et l'université Queen de Belfast.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page