5 mai 2009

Étiquetage des pneumatiques à partir de 2012

Le Parlement européen de Strasbourg a décidé d’introduire à partir de 2012 un système d’étiquetage des pneumatiques. Il donne au consommateur un classement moyen entre le niveau de résistance au roulement et des caractéristiques qui pourraient être dégradées : l’adhérence sur sol mouillé et le bruit de roulement Le système comprendra plusieurs catégories, allant de la classe « A », la plus performante, à la classe « G », la plus mauvaise.

Les pneumatiques représentent 20 % de la consommation de carburant d’une voiture, soit un plein sur cinq. « Étant donné que le parc automobile mondial va doubler d’ici 25 ans, la généralisation des technologies innovantes dans le domaine des pneumatiques est indispensable pour assurer une utilisation plus efficace des carburants et juguler le changement climatique », déclare M. Heitmann, président du directoire de LANXESS AG.

LANXESS, un des plus importants producteurs de caoutchoucs, développe actuellement les « caoutchoucs styrène-butadiène en solution » (S-SBR) de la dernière génération en mettant en œuvre une méthode permettant de lier la charge, la silice, de façon encore bien plus efficace au réseau constituant le caoutchouc. Cela augmente la longévité kilométrique et l’adhérence à la chaussée tout en réduisant la résistance au roulement et l’abrasion des pneus.

La société LANXESS a notamment développé le Nanoprene, un nouveau produit de destiné aux bandes de roulement de pneumatiques contenant de la silice. Cet additif améliore la résistance à l’abrasion, prolonge la durée de vie des pneumatiques de 15 %, améliore d’autant l’adhérence, tout en réduisant la résistance au roulement. Ses caractéristiques principales sont la faible taille et les fonctionnalités de surface des particules de Nanoprene. D’un point de vue chimique, cet additif est composé de particules d’un mélange de caoutchouc dont la taille n’est que de 50 nanomètres. Leur surface est parsemée de « points d’ancrage » spéciaux, qui leur permettent d’interagir avec une charge, l’acide silicique, également appelé silice, ce qui constitue une avancée considérable dans la production de pneumatiques.

Haut de page