14 mai 2009

Une poulie à double rapport pour alterno-démarreur

Poulie à double rapport
pour alterno-démarreur

La société de conseil en ingénierie Integral Powertrain propose une amélioration de la performance de l’alterno-démarreur à entrainement par courroie (B-ISG). La solution permet de résoudre deux problématiques qui ont ralenti la généralisation de cette fonction : son coût et le défaut de climatisation lorsque le moteur est arrêté.

« Les systèmes B-ISG fournissent une fonction Stop-Start de qualité, mais ils présentent des inconvénients », explique Luke Barker, Directeur technique d’Integral Powertrain. « Ils doivent en effet générer et transmettre un couple élevé par la courroie d'accessoire, ce qui aggrave le coût, l’intégration, le poids et l'efficacité. Le système affecte également le confort, à moins d’avoir recours à un coûteux compresseur électrique de climatisation ».

Barker annonce qu’Integral Powertrain a développé un dispositif qui résout ces deux problématiques et apporte, par ailleurs, plusieurs prestations supplémentaires. La société a mis au point une poulie de vilebrequin intégrant un train épicycloïdal à double rapport. Lors du démarrage, le rapport le plus élevé (3,1:1) est engagé afin de réduire le couple dans la courroie. Les tests ont montré que le démarrage du moteur se produit en moins de 0,3 seconde. Lorsque le moteur est en marche, l’entraînement de la poulie redevient direct. La démultiplication peut également être maintenue lors du régime de ralenti selon les besoins des accessoires. Sur un véhicule disposant d’une forte capacité de stockage électrique, l’alterno-démarreur peut aussi entraîner d’autres éléments tels que les pompes de direction, de climatisation et de refroidissement lorsque le moteur est éteint. La poulie est pour cela dotée d’une roue libre, probablement déconnectable.

Il est ainsi possible d’utiliser un alterno-démarreur de plus petite dimension, ce qui réduit la taille et le coût de l’électronique de puissance (onduleur, batteries ou supercapacité). Integral Powertrain a développé un moteur à aimants permanents à haut rendement spécifiquement pour cette application. D’un diamètre de 150 mm et intégrant l'électronique de puissance à refroidissement liquide, la nouvelle machine se positionne à la place de l’alternateur. Elle est aussi réversible (puissance de 5 à 10 kW) afin de récupérer l’énergie cinétique au freinage.

Le nouveau système Stop-Start serait industrialisable à un coût acceptable pour une production en masse. La première phase des essais est déjà achevée et la production est envisageable pour 2012 selon Luke Barker.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page