28 mai 2009

Nouveau boîtier porte fusibles et relais à circuit imprimé chez MTA

MTA, équipementier italien spécialisé en composants électriques pour l’automobile, lancera bientôt sur le marché un nouveau boîtier porte fusibles et relais, avec une logique de circuit imprimé. Rappelons que le circuit imprimé (PCB) est un élément destiné au raccordement électrique de plusieurs composants électroniques, qui fait également office de support mécanique pour ces mêmes composants.

Ce boîtier est composé de deux circuits imprimés couplés entre eux par des fiches de contact (pin). Les deux circuits sont séparés par une plaque isolante qui, en plus d’éviter des interconnexions électriques, offre la résistance mécanique nécessaire à l’ensemble. La partie électrique du circuit est composée de pistes en cuivre d’une épaisseur de 400 microns, épaisseur peu habituelle car les valeurs courantes sont au maximum de 150-200 microns.

Un des intérêts du circuit imprimé est son plus faible encombrement par rapport à celui traditionnel à couches. Enfin, la technologie à circuit imprimé permettra dans le futur de pouvoir développer des solutions avec des composants électroniques en SMD, soudés directement sur la surface, qui offrent un encombrement très réduit et des coûts de réalisation plus intéressants, si on les compare aux composants traditionnels.

Ce nouveau boîtier porte fusibles et relais sera produit sur une nouvelle ligne d’assemblage de 35 mètres de longueur, sur site de production de Codogno. Elle est conçue avec la même technologie des lignes de montage des composants électroniques et a nécessité un investissement total d’environ 2 millions d’Euros.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page