8 juin 2009

Succès pour la première édition du challenge EducEco

Les 48 participants du challenge EducEco

En devenant un programme européen disputé en Allemagne et mettant en priorité la compétition technologique, la course à la faible consommation Shell Eco-Marathon s’est quelque peu éloignée des intérêts d’une partie des établissements d’enseignement. En effet, certaines écoles ne recherchent pas vraiment la performance mais une opportunité d’améliorer l’environnement pédagogique.

Afin que ces équipes puissent retrouver un terrain plus en adéquation avec leur projet de départ, l’association AD3E (Association pour le Développement d'Épreuves Éducatives pour l'Éco-mobilité) a été créée l’hiver dernier par Jean-Paul Chassaing, inspecteur général honoraire de l'Education nationale, et quelques autres bénévoles de renom. L’intérêt était de mettre en place dès cet été un nouveau challenge apte à répondre à la demande des écoles.

Bien que ce challenge fût difficile à mettre en place en peu de temps et que la conjoncture économique ne fût pas favorable, la première édition de cet événement appelé EducEco a eu lieu les 4, 5 et 6 juin derniers. 48 participants avaient répondu présent sur le circuit de Nogaro (France). Jean-Paul Chassaing peut se féliciter de ce premier succès : « cet événement a permis à bon nombre de professeurs de poursuivre un projet pédagogique avec leurs élèves. Ils ont ainsi dû trouver des partenariats avec des entreprises locales pour que leur programme soit viable, ce qui donne également une occasion d’ouverture vers l’extérieur pour les établissements scolaires ». Cette participation sur le circuit de Nogaro apporte également une motivation supplémentaire aux élèves durant leur année d’étude, ce qui ne peut que réjouir les professeurs qui trouvent ainsi un moyen intéressant de les impliquer dans un projet commun.

Zone de départ : un peu d'angoisse pour les
professeurs et les élèves

Cette première édition a été remportée par l’INSA UPS Toulouse, catégorie Moteurs à combustion interne (Trophée Siemens), qui a réalisé un remarquable résultat avec un équivalent de 2719 km pour 1 litre. Ils sont suivis par le Lycée Marcel Callo/Lycée Notre Dame de Redon (2082 km/l) et Polytech Orléans (1264 km/l). La catégorie des « tout électrique » (Trophée Circuit de Nogaro) est gagnée par l’IUT de Ville d’Avray (132 646 joules/km) alors que les « solaires » (Trophée SFR) ont fait légèrement mieux grâce au le Lycée Louis Pasquet d’Arles (122 941 joules/km). Enfin, la catégorie des petits véhicules urbains (Trophée Chauvin Arnoux) est revenue à l’Ecole des Mines d’Albi-Carmaux (Tarn) avec 492 km/l.

Un jury a également décerné des Prix Spéciaux :
  • Education Nationale : Lycées Technique et Professionnel de Decazeville
  • Sécurité - Autosur : Collège Marcel Doret du Vernet (Haute-Garonne)
  • Innovation Technique - Exxotest : Lycée Charles Blanc de Perpignan
  • Design - Crédit Mutuel : IUT de Bourg-en-Bresse
  • Eco conception – Dassault Systèmes : ESSTIN Nancy
Plus d'information sur le site www.educeco.com.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page