1er juillet 2009

Commercialisation de la Mazda 3 2.0 L i-stop DISI

La Mazda 3 est maintenant disponible avec le système de coupure automatique du moteur à l’arrêt. Finalement baptisé « i-stop », ce dispositif que nous présentions déjà en septembre 2008 (Mazda SISS) est probablement le plus original des systèmes stop-start. L’i-stop utilise un démarreur légèrement modifié mais surtout l’énergie de la combustion dans les cylindres pour le démarrage, cela dès le premier passage d’un piston au point mort haut. Le moteur atteint ainsi son régime de ralenti en seulement 350 millisecondes. Ce concept demande une procédure précise, tant à la coupure du moteur (position d'un piston, blocage du vilebrequin) qu’à son relancement (injection directe, réduction du temps de travail du démarreur).

L’i-stop est disponible avec le moteur 2.0 litres DISI. Il permet un gain en consommation de 14% en cycle mixte par rapport à la Mazda 3 de première génération équipée du traditionnel bloc essence de 2.0 litres (consommation de 6,8 l/100 km en cycle combiné, 159 g/km de CO2).

Ce moteur dispose également d’un nouveau catalyseur faisant appel à la mono-nanotechnologie pour déposer une plus faible quantité de métaux précieux sur le substrat catalytique, ce qui permet d’économiser jusqu’à 90 % de métaux précieux. Par ailleurs, cette plus faible quantité évite la dégradation thermique causée par l’agrégation des métaux précieux et améliore sensiblement l’efficacité du traitement des gaz d’échappement à long terme.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page