28 septembre 2009

Renault et ParisTech créent un Institut de la Mobilité Durable

Renault, la Fondation Renault et ParisTech ont décidé de fonder un Institut de la Mobilité Durable. L’objectif de cet institut est de mener des programmes de recherche et d’enseignement sur ’avenir des transports et la mobilité électrique, dès la rentrée universitaire 2009. Concrètement, la collaboration entre les ingénieurs de Renault, les enseignants-chercheurs et les étudiants de ParisTech a pour objectif de :
  • promouvoir des recherches relatives à la conception de systèmes de mobilité innovants, notamment basés sur les véhicules électriques,
  • former des cadres et scientifiques de haut niveau, dont les compétences et le nombre permettront de répondre aux besoins des industriels du secteur du transport et aux défis scientifiques et technologiques que soulève le développement à long terme de systèmes de transport durables.
Ouvert à de nouvelles associations, l’Institut de la Mobilité Durable pourra accueillir en son sein d’autres entreprises et instituts universitaires, français et internationaux, souhaitant participer aux recherches.

Sous la direction de Jean-Yves Le Coz (Direction de la Responsabilité Sociale de l’Entreprise chez Renault et également professeur associé aux Arts et Métiers ParisTech), l’Institut de la Mobilité Durable pilotera des programmes de recherche et des formations autour de 4 thèmes, impliquant 8 écoles et 10 laboratoires de recherche de ParisTech :
  • « Système de mobilité électrique », pour comprendre les interactions entre la circulation en masse de véhicules électriques et les territoires, ainsi que les besoins d’infrastructures,
  • « Business model », pour préciser les modèles économiques qui garantiront le développement massif et durable de la filière électrique,
  • « Vision mondiale », pour étudier les conditions internationales du basculement du système actuel de transport automobile vers le véhicule électrique,
  • « Technologies des batteries », pour contribuer à améliorer encore cette technologie en plein progrès.

Haut de page