05 octobre 2009

ETAS fournit des outils de développement pour les heavy-duty Diesel

Déjà bien implantée dans l’industrie automobile, la société ETAS fournit également des outils de développement pour la mesure, la calibration et le diagnostic qui s’adressent aux départements de développement et de test des produits heavy-duty Diesel routières et non-routières (véhicules industriels, engins de travaux public, machines agricoles, applications marines).

Par exemple, Navistar, l’un des plus gros fournisseurs de moteurs diesel au monde, a équipé ses véhicules d’essai avec des micromodules de mesure ES400 réutilisables pour ses différents tests. Le motoriste doit mener ses nombreux tests avec un nombre limité de véhicules d’essais, qui doivent être de surcroît partagés par plusieurs équipes. Aujourd’hui, les différentes équipes installent rapidement et facilement les micromodules ES400, de manière à ce que tous les signaux de mesure du moteur et du véhicule puissent être acquis pour tous les tests requis. L’instrumentation peut être ainsi partagée et utilisée par de nombreuses équipes, pour de nombreux tests.

Autre exemple d’application, MAN Commercial Vehicles Group, avait déjà fait le choix d’introduire le logiciel d’automatisation des tests LABCAR-AUTOMATION d’ETAS pour la validation de réseau de calculateurs sur des bancs de test HiL « LAB-TRUCK » d’ETAS eux-mêmes mis en réseau. Récemment, le groupe allemand eut besoin d’élargir l’emploi de ses bancs de test HiL et d’y ajouter des fonctions spécifiques, en ayant pour objectifs de diminuer les coûts de tests sophistiqués validant les interactions entre composants et d’intégrer des outils tiers et de réutiliser l’existant. MAN Commercial Vehicles Group a de nouveau fait le choix de l’offre sur mesure d’ETAS, intégrée au développement de LABCAR-AUTOMATION V3.1. Une librairie de 70 modules de tests a pu alors être réutilisée et les tests ont pu être convertis dans l’environnement spécifique de MAN. Avec l’aide de ce nouveau système d’automatisation de tests HiL, MAN développe et implémente actuellement plusieurs centaines de cas de test de régression fonctionnel. La plupart d’entre eux adresse les domaines du contrôle moteur et de l’éclairage des véhicules, avec un accent particulier sur des fonctions logicielles transverses aux calculateurs.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page