21 octobre 2009

Le moteur VR MCE-5 approche les 40 bars de PME

Moteur MCE-5 version 2010
exposé à la Convention Mov’éo 2010-2012

Le moteur MCE-5 à rapport volumétrique variable (VR) continue son développement. La version actuelle, un 4 cylindres de 1484 cm3, développe une puissance de 162 kW (220 ch) et un couple de 420 Nm disponible dès 1500 tr/min. Sur un démonstrateur Peugeot 407, il fournit une consommation de 6,7L/100km sur cycle NEDC (158 g de CO2/km). La suralimentation est assurée par deux turbocompresseurs séquentiels montés en série. Le circuit dispose d’un intercooler (entre les deux turbos) et d’un aftercooler air-eau. Le moteur contrôle désormais le rapport volumétrique cylindre par cylindre, ce qui permettra à l’avenir, outre l’optimisation de la combustion et l’élargissement des tolérances dimensionnelles des pièces, de passer à une combustion CAI qui améliorera le rendement thermodynamique.

Lors de la Convention Mov’éo 2010-2012 organisée le 13 octobre dernier, le concepteur Vianney RABHI a indiqué : « Le programme suit le planning prévu. Les risques techniques résiduels sont maintenant quasi nuls. Les développements actuels se portent en partie sur les phases de fonctionnement en régime transitoire, tant sur le banc que sur véhicule ». Le fonctionnement des régimes transitoires est effectivement une phase difficile de mise au point sur un tel concept.

2010 marquera le lancement d’une étape pré-industrielle. Une nouvelle version sera dotée de l’injection directe (GDI) à mélange homogène qui permettra de mieux exploiter le concept VR. La puissance passera ainsi à 176 kW (240 ch), le couple à 460 Nm et la consommation moyenne NEDC sera de 6.0 L/100 km (140 g de CO2/km). La PME sera alors de 38,5 bars, probablement un record pour un moteur à essence « downsizé ».

  Yvonnick Gazeau

Haut de page