7 décembre 2009

Peugeot 307 CC FiSyPAC électrique/hydrogène

Dans le cadre de l’exposition « Toute la lumière sur L’hydrogène Energie » du 7 au 11 décembre à Lyon, PSA Peugeot Citroën présente un démonstrateur dotée de la technologie Hybride Rechargeable Pile A Combustible (PAC). Ce véhicule électrique réalisé à partir d’une Peugeot 307 Coupé Cabriolet, intègre les dernières avancées technologiques dans le domaine de la pile à combustible, des batteries et du stockage de l’hydrogène. Ce véhicule électrique atteint un rayon d’action de 75 km sur les batteries et de 500 km grâce à la PAC qui assure la prolongation de l’autonomie.

Le projet FiSyPAC (Fiabilisation Système Pile A Combustible), engagé en 2006, a porté principalement sur la conception de composants performants à haut rendement. Au travers d’une collaboration avec des laboratoires de recherche français, le CEA pour la Pile à Combustible, de partenaires industriels, comme JCS pour les batteries Lithium-Ion, des avancées significatives ont été obtenues. Ainsi, le démonstrateur Peugeot 307 CC FiSyPAC consomme moins de 1 kg d’hydrogène au 100 km. Le groupe est parvenu également à quadrupler la durée de vie de la PAC et accroître son rendement de près de 20% par rapport à 2006.

Plusieurs freins subsistent encore : le coût du système pile à combustible et des batteries lithium-ion, la durée de vie de la PAC, et la mise en place d’une infrastructure de distribution d’hydrogène grand public. Dans ce contexte, la perspective d’une industrialisation et d’une commercialisation de masse pourrait intervenir à partir des années 2020-2025.

Autres caractéristiques de la Peugeot 307 CC FiSyPAC :
  • Vitesse maximale de 155 km/h
  • Accélération de 0 à 80 km/h en 11,2 s
  • Pile à combustible de technologie PSA/CEA - GENEPAC de 23 kW
  • Stockage d’hydrogène : 4,2 kg à 700 bars
  • Batterie Li-ion 13 kWh – rechargeable sur prise secteur 220V en 5 heures
  • Moteur électrique synchrone à aimants permanents de 70 kW - 180 Nm
  • Consommation : 165 Wh/km en fonctionnement sur batterie, 995 g d'hydrogène/100 km en mode hybride
  • Intégration d'un éjecteur de recirculation hydrogène permettant de minimiser la consommation en hydrogène et d’augmenter le rendement et la durée de vie de la pile à combustible.


  Yvonnick Gazeau

Haut de page