5 janvier 2010

Travaux de GM sur l’alliage à mémoire de forme récompensés

Générateur conçu avec
un alliage à mémoire de forme

Le département R&D de General Motors a reçu une récompense fédérale de 2,7 millions de dollars pour la construction d’un dispositif prototype qui utilise un alliage à mémoire de forme, ou SMA (Shape Memory Alloy), dans le but de produire de l'électricité à partir de la chaleur de l'échappement. La puissance développée serait suffisante pour alimenter par exemple des sièges chauffants ou une climatisation. « Un fil tendu SMA se contracte lorsqu’il est chauffé et devient moins raide et revient à la forme initiale quand il se refroidit », a déclaré Jan Aase, directeur du développement de véhicules chez GM Research Laboratory. « Ce fil placé en boucle pourrait être utilisé dans un générateur électrique pour recharger une batterie ». Le prototype serait composé d’enroulement de fils SMA dans un générateur, le passage des gaz d’échappement faisant réagir l’alliage à mémoire de forme pour créer une rotation mécanique de l’appareil.

Il est bien sûr trop tôt pour identifier une réelle application de cette technologie, mais les véhicules hybrides ou à propulsion classique sont les voies possibles. « Personne d'autre que nous dans le monde n’est allé aussi loin sur le sujet. Dans un moteur classique, ce système pourrait peut-être remplacer l'alternateur sans charger le moteur » a précisé Jan Aase.

« L'idée d'un moteur thermique SMA existe depuis 30 ans, mais le peu d'appareils qui ont été construits étaient trop volumineux et trop inefficaces pour montrer un réel intérêt » a insisté Jan Aase. La technologie est encore à un stade trop précoce. Au cours des deux prochaines années, GM et ses partenaires s'emploieront à créer un prototype fonctionnel. « Pour notre part, malgré le risque élevé, nous avons quelques nouvelles approches pour espérer un retour positif sur investissement ».

  Yvonnick Gazeau

Haut de page