8 janvier 2010

Disques de frein en composite de carbone à prix plus abordable ?

Les disques de frein en composite de carbone apportent des améliorations substantielles en performances et réduction de poids par rapport aux disques métalliques conventionnels, mais leurs coûts ne sont jusqu'ici pas compétitifs pour une majorité des applications. Un consortium d'entreprises spécialisées britanniques a mis au point des disques en carbone fabriqués à partir de rebuts de fabrication, offrant à la fois un coût inférieur et une solution de développement durable.

« Les applications potentielles sont très vastes », annonce David Holme directeur technique de Federal-Mogul, « En conjonction avec la demande de réduction des émissions de CO2 dans l'industrie automobile, il y a un besoin de diminution du poids et d’augmentation des performances des systèmes de freinage dans l'industrie ferroviaire, ainsi que d’une plus grande cohérence des systèmes de freinage à travers une gamme d'industries de transformation. Si nous pouvons égaler ou dépasser les performances des meilleurs systèmes d'aujourd'hui pour un coût moindre, les avantages seront considérables ».

Disques de frein en composite de carbone
en test sur banc

Le projet, appelé Rebrake, couvre le développement des disques de frein en carbone recyclé et celui de Federal-Mogul sur des matériaux compatibles pour les plaquettes de frein.

« Le programme a récemment passé avec succès une importante étape qui a confirmé la faisabilité du concept : la fabrication de petits disques tests. En conséquence, nous avançons déjà vers la fabrication et les essais de prototypes à grande échelle », explique David Holme. « Ils seront testés sur des bancs et des voitures en utilisant les formulations de plaquette développées par Federal-Mogul ».

  Yvonnick Gazeau

Haut de page