12 février 2010

Surprise : Porsche présente une 911 hybride à volant d’inertie

Porsche avait déjà présenté le développement d’un modèle hybride sur le SUV Cayenne, doté d’un moteur électrique alimenté par une batterie, concept le plus courant aujourd’hui. Par contre, la 911 GT3 R Hybrid qui sera exposée au salon de Genève révèle une belle surprise : le stockage de l’énergie dans un volant d’inertie !

L’accumulateur à volant d’inertie est fourni par Williams Hybrid Power Limited. Ce produit avait été développé initialement pour la Formule 1 Williams de 2009.

La 911 GT3 R Hybrid, spécialement conçue pour la course, est ainsi pourvue de deux moteurs électriques sur l’essieu avant développant chacun une puissance de 60 kW (82 ch). Le moteur Boxer six cylindres de 4 litres est placé de façon conventionnelle, en porte-à-faux arrière, et délivre 353 kW (480 ch). A la place des batteries habituelles des véhicules hybrides, un accumulateur à volant d’inertie est placé dans l’habitacle, à côté du conducteur, et est relié à un moteur/générateur électrique dont le rotor tourne à une vitesse pouvant atteindre 40’000 tr/min. L’accumulateur se recharge au cours des phases de freinage, lorsque les deux moteurs électriques de l’essieu avant inversent leur fonction et se transforment en générateurs. En mode générateur, l’accumulateur fournit jusqu’à 120 kW (164 ch) d’énergie pour entraîner les deux moteurs électriques. Le pilote dispose de ce supplément de puissance pendant environ 6 à 8 secondes après chaque phase de chargement.

Porsche 911 GT3 R Hybrid
1 : Electronique de puissance, 2 : Deux moteurs électriques, 4 : Accumulateur à volant d’inertie


Après son lancement à Genève, la 911 GT3 R Hybrid effectuera ses premiers essais en endurance sur le circuit du Nürburgring. Une participation aux 24 Heures est prévue les 15 et 16 mai prochains, sur la boucle Nord. Lors de cette compétition, la 911 GT3 R Hybrid sera considérée comme « laboratoire de course » pour fournir des éléments d’information qui permettront une exploitation future de la technologie hybride sur les voitures de sport utilisées sur route.

NB : cet investissement sur les technologies de traction hybride arrive 110 ans après la première voiture à moteur hybride conçue par Ferdinand Porsche, le Lohner Porsche « Semper Vivus ».

  Yvonnick Gazeau

Haut de page