24 février 2010

Opel Flextreme GT/Electrique à plus de 200 km/h

Opel Flextreme GT/E

Opel va dévoiler son concept-car Flextreme GT/E au 80ème salon international de l’automobile de Genève. Ce Coupé prototype segment M2 5 portes 4 places de 4,7 mètres de long montre comment la technologie de la voiture à autonomie prolongée (E-REV) peut s’adapter à des véhicules de grand ou de moyen gabarit, et se révéler tout aussi intéressante que sur une compacte du type de la prochaine Ampera. Cette dernière reprend également la technologie de la Chevrolet Volt.

Le Flextreme GT/E a un coefficient de traînée aérodynamique de seulement Cx 0,22 : il peut ainsi dépasser les 200 km/h, mais surtout optimiser son autonomie. Les faibles largeur et hauteur (1.308 mm) de la face avant, ainsi que le soubassement caréné, permettent de générer un minimum de turbulences. Ce Cx réduit est atteint par une série de mesures aérodynamiques. Les rétroviseurs extérieurs des portes avant sont absents, remplacés par de petites caméras montées à la base des montants de pare-brise. Les jantes alliage de 21 pouces sont relativement étroites, pour réduire la résistance au vent, et chaussées de pneus à faible résistance au roulement de 195/45. De simples inserts encastrés permettent également de réduire au minimum les turbulences. Les entrées d’air réduites au minimum à l’avant améliorent la circulation d’air autour du nez du véhicule et le carénage de soubassement remonte vers l’arrière, créant un effet venturi pour réduire encore le coefficient de pénétration.

Le Flextreme GT/E explore également les possibilités des modifications de forme en fonction de la vitesse. Quand la vitesse dépasse 50 km/h, un panneau vertical se déploie le long de la carrosserie depuis l’extracteur d’air derrière situé derrière chaque passage de roue arrière. Ces spoilers latéraux de 350 mm de long guident le flux d’air à grande vitesse autour des angles arrière de la voiture, et réduisent l’importance des turbulences.

En dépit de sa plus grande taille, le Flextreme GT/E devrait présenter des performances similaires à celles de l’Ampera : une autonomie de l’ordre de 60 kilomètres sur la batterie et une autonomie totale de plus de 500 kilomètres.
Voir également notre dossier Les défis technologiques de la voiture électrique.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page