11 mars 2010

La pile à combustible, c’est nickel

La revue scientifique Science a présenté le résultat de travaux de chercheurs français sur une évolution intéressante de la pile à combustible au point de vue économique. Celle-ci doit en effet faire appel au platine, un métal onéreux mais nécessaire à la catalyse.

Les chercheurs auraient réussi à remplacer le platine par du nickel dans un catalyseur synthétique constitué d’un grand nombre de tubes de carbone. Si la catalyse est réelle, sa vitesse est cependant inférieure à celle obtenue avec le platine.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page