12 mars 2010

Nouvelle Audi RS 5, concentré de technologies de contrôle

Le coupé Audi RS 5 est actuellement révélé au public du salon de Genève. Il est propulsé par un V8 de 4’163 cm3 de conception proche du V10 qui équipe les Audi R8. Il utilise le système d'injection directe montant jusqu’à 120 bars, des volets mobiles ont été installés dans la tubulure d’admission pour favoriser la formation du mélange aux faibles charges et la distribution est assurée par 4 arbres à cames à déphaseurs. Ce 4.2 FSI développe 331 kW (450 ch) à 8’250 tr/min et un couple maximal de 430 Nm entre 4’000 et 6’000 tr/min.

Comme tous les modèles RS, la transmission de la RS 5 est de type quattro. Le différentiel central, de seulement 4,8 kg, est un développement interne. S’il ne s’appelle plus Torsen, il en utilise le même principe. A partir d’un rapport de 40/60 en statique entre les essieux avant et arrière, il est capable de modifier la répartition du couple jusqu’à 70 % vers l’avant et au maximum 85 % vers l’arrière. En option, Audi livre sur demande le différentiel à vecteur de couple quattro Sport sur l’essieu arrière. Celui-ci transfert activement le couple entre chacune des roues et améliore la stabilité, la dynamique et la motricité.

Le système de conduite dynamique Audi drive select monté de série permet de modifier le mode de fonctionnement de la direction (servotronic), de la boîte S tronic à sept rapports, du différentiel Sport, de la réponse de l’accélérateur et de la ligne d’échappement selon trois axes : Auto, Confort et Dynamique. Un quatrième mode complètement personnalisable est également disponible via le système MMI du véhicule. En ce qui concerne l’échappement, le système Audi drive agit sur les deux clapets montés sur la ligne; lorsqu’ils s’ouvrent, le son devient encore plus rocailleux. La direction dynamique (en option) est un élément autre sur lequel peut agir l’Audi drive select. Elle ajuste le ressenti de la direction qui passe de directe lors des manœuvres à faible vitesse à indirecte sur autoroute. Dans les courbes extrêmes, elle contrebraque par elle-même via de petites impulsions.


Le moteur 4.2 FSI de l’Audi RS 5 propulse le coupé de 1’725 kg de 0 à 100 km/h en 4,6 secondes et à une vitesse de pointe de 250 km/h, limitée électroniquement. Sur demande, la vitesse maximale peut être réglée à 280 km/h. L’Audi RS 5 sera commercialisée en France dès le mois de Juin, au prix de 86’350 € TTC.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page