17 mars 2010

Valeo développe un volant bimasse à très grande amplitude angulaire

La réduction des émissions de CO2 amène notamment les moteurs thermiques à fournir des couples très élevés à des régimes de plus en plus bas. Les bourdonnements et vibrations générés sont en grande partie absorbés par un volant bimasse, organe de plus en plus sollicité. Le spécialiste allemand LuK a ainsi récemment lancé la commercialisation d’une version optimisée incorporant un pendule centrifuge pour la BMW 320d Efficient Dynamics Edition (voir notre dossier Voitures à consommation optimisée, particularités et faces cachées).

Valeo, autre grand fournisseur de volants bimasse, développe actuellement un modèle capable d’absorber une large gamme d’irrégularités cycliques, tant en amplitude qu’en régime. Pour les très bas régimes, le bimasse est doté de 3 ressorts longs placé sur la périphérie extérieure. Ces 3 ressorts permettent une très grande amplitude angulaire entre les deux masses et ce dès le régime de démarrage du moteur. Avec la montée en vitesse de rotation, la force centrifuge réduit considérablement l’efficacité de ces 3 ressorts. La fonction d’absorption est alors assurée par 4 doubles ressorts placés à mi-longueur du rayon du volant. Ils sont par ailleurs plus larges et plus rigides que les 3 précédents et leur spire est exempte de frottements latéraux avec le volant, ce qui les rend moins sensibles aux effets de la force centrifuge.

Ce produit est le fruit des développements réalisés à la fois pour les volants bimasse déjà en production et pour les convertisseurs de couple. En effet, ces derniers disposent d’un embrayage de pontage (lock-up) verrouillant le convertisseur à des régimes de plus en plus bas afin de gagner en consommation, ce qui fait apparaître des problématiques de vibrations identiques à ceux des embrayages de démarrage. Ce volant bimasse devrait entrer en production à la fin de l’année 2011.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page