15 avril 2010

Challenge EducEco du 17 au 19 mai 2010 à Nogaro

La deuxième édition du Challenge EducEco se déroulera sur le circuit de Nogaro (France) du 17 au 19 mai prochain. Le challenge met des jeunes en compétition pour concevoir, étudier, construire et adopter une stratégie de conduite pour des véhicules économes en énergie et respectueux de l’environnement. Cette compétition attractive constitue un tremplin éducatif qui encourage l'innovation, renforce la défense de l'environnement et favorise le développement de techniques de pointe mises au service d'une meilleure efficacité énergétique.

L’an dernier, le 1er Challenge EducEco avait été disputé par 45 équipes. L’Université Paul Sabatier/INSA Toulouse et son prototype TIM l’avait emporté en réalisant l’excellente performance d’une consommation permettant de parcourir 2 719 km avec un litre d’essence SP 95. Cette année, le nombre de concurrents inscrits est passé à 76. La complémentarité de ce plateau est remarquable tant au plan des établissements (5 collèges, 24 lycées, 14 IUT, 3 CFA, 19 grandes écoles d’ingénieurs) que de la couverture nationale (17 régions et 41 départements). Il y a même une équipe suisse !

Participants du Challenge EducEco 2009


Le Challenge EducEco est organisé par l’Association pour le Développement d’Epreuves Educatives sur l’Eco-mobilité (AD3E). Elle a reçu le parrainage du ministre de l’Education Nationale et le soutien des ministères de l’Enseignement Supérieur et de l’Industrie. L’association est aidée par le Conseil Régional de Midi-Pyrénées, le Conseil Général du Gers, le circuit Paul Armagnac de Nogaro et le Lycée d’Artagnan de Nogaro. Ce superbe challenge technique, écologique et éducatif a également pu être mis en place grâce au soutien de plusieurs industriels, à commencer par Chauvin-Arnoux/Metrix, Dassault Systèmes, Exxotest, Festo, Ecodime et Siemens, mais également, SFR, le Crédit Mutuel et le Crédit Mutuel Enseignant. Outre les contrôles techniques, Autosur assure les relations avec la presse de ce 2e Challenge EducEco.
Plus d’information sur : www.educeco.com.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page