18 mai 2010

Première course de la Porsche 911 GT3 R Hybrid

Porsche 911 GT3 R Hybrid
aux 24 heures du Nürburgring

La Porsche 911 GT3 R Hybrid a participé ce week-end à sa première compétition : les 24 heures du Nürburgring. Sa domination a subitement pris fin, après avoir mené la course durant huit heures. Ce véhicule laboratoire de course de la technologie hybride a, selon Porsche, dépassé toutes les espérances, offrant même un avantage indéniable en matière de consommation. Elle a pu montrer un niveau de performances équivalent aux voitures les plus rapides, tout en réduisant significativement le nombre de ravitaillements nécessaires.

Au bout de 22 heures et 15 minutes, la 911 GT3 R Hybrid orange-blanche de tête a été contrainte d’abandonner sur la section de Metzgesfeld après une avarie mécanique. « J’ai entendu un grand bruit à l’arrière et soudain, je n’ai plus eu de propulsion », raconte Jörg Bergmeister (Langenfeld), le pilote usine de Porsche.

Spécialement conçue pour les voitures de course, la technologie hybride novatrice de la GT3 R Hybrid se distingue des systèmes hybrides conventionnels par sa configuration et ses composants. Ainsi, deux moteurs avant électriques développent chacun une puissance de 60 kW (82 ch) et complètent le moteur Boxer six cylindres de 4 litres situé à l’arrière de la 911 GT3 R Hybrid de 353 kW (480 ch). En lieu et place des batteries que l’on trouve habituellement dans les véhicules hybrides, un accumulateur à volant d’inertie, placé dans l’habitacle à côté du conducteur, assure l’approvisionnement en énergie des moteurs électriques. Cette technologie est détaillée dans notre brève tech Le fonctionnement du volant d’inertie Williams Hybrid Power de la Porsche 911 GT3 R Hybrid.

Malgré l’issue décevante de la course, le Président du directoire de Porsche AG, Michael Macht, qui a assisté dimanche à la compétition, reste positif : « Nous allons poursuivre le développement de ce concept de motorisation innovant. Ce ne sera certainement pas la dernière apparition d’une Porsche hybride sur un circuit. »

  Yvonnick Gazeau

Haut de page