20 mai 2010

Large succès du 2ème Challenge EducEco

La deuxième édition du challenge EducEco confirme l’engouement des écoles pour cette compétition technique et pédagogique. 80 véhicules étaient présents du 17 au 19 mai dernier sur le circuit de Nogaro, représentant 5 collèges, 24 lycées, 14 IUT, 3 CFA et 19 grandes écoles d’ingénieurs, venus de 41 départements.


Pour rappel, le but de la compétition est de consommer le moins d’énergie possible sur les 7 tours du circuit. Différents types d’énergies sont autorisés – essence, gazole, GPL, GTL, Ester méthylique, éthanol E100, hydrogène, énergie solaire et électrique – une prise en compte du Pouvoir Calorifique Inférieur (PCI) permettant de calculer des équivalences entre carburants. Outre la catégorie Prototype permettant d’atteindre les performances les plus élevées, les véhicules inscrits en EcoCitadin se veulent plus proches de la voiture urbaine et de ses contraintes d’utilisation. Elles sont ainsi plus volumineuses, plus lourdes et portées sur 4 roues de plus grande dimension. Si elles doivent également parcourir 7 tours, deux arrêts avec marche arrière leur sont imposés, de quoi commencer à penser à un système de récupération d’énergie à l’avenir !

L'équipe de l'IUT GMP de Toulouse
et leur EcoCitadin vainqueur de la catégorie

Le challenge EducEco donne également l’opportunité d’offrir une superbe aventure pédagogique aux écoliers. Sur le terrain, il est en effet réjouissant de voir ces élèves et leurs professeurs travailler de concert sur un objectif commun, ce qui n’existe pas toujours dans tous les établissements scolaires ! Un très bon exemple d’éducation générale. Pour ceux qui jouent la gagne, il est nécessaire de déployer une grande quantité de travail, de la rigueur, de l’expérience, mais également d’ouvrir des partenariats avec le monde de l’industrie. A ce jeu, c’est l’équipe très performante et expérimentée du Lycée de la Joliverie qui remporte la compétition 2010 avec un équivalent de 3'196 kilomètres avec 1 litre d’essence. Ils sont suivis par L’INSA Toulouse-Université Paul Sabatier avec 2'719 km/l et par l’ENSAM Bordeaux, 2'001 km/l. La catégorie EcoCitadin a été remportée par l’IUT GMP de Toulouse et le Prix de la « Sécurité Autosur » est revenu à l’IUT de Besançon-Vesoul.

Le Challenge EducEco est organisé par l’Association pour le Développement d’Epreuves Educatives sur l’Eco-mobilité (AD3E). Elle a reçu le parrainage du ministre de l’Education Nationale et le soutien des ministères de l’Enseignement Supérieur et de l’Industrie. L’association est aidée par le Conseil Régional de Midi-Pyrénées, le Conseil Général du Gers, le circuit Paul Armagnac de Nogaro et le Lycée d’Artagnan de Nogaro. Ce superbe challenge technique, écologique et éducatif a également pu être mis en place grâce au soutien de plusieurs industriels, à commencer par Chauvin-Arnoux/Metrix, Dassault Systèmes, Exxotest, Festo, Ecodime et Siemens, mais également, SFR, le Crédit Mutuel et le Crédit Mutuel Enseignant. Les contrôles techniques ont été assurés par Autosur, partenaire fidèle de l’équipe organisatrice.

Tous les résultats sur : www.educeco.com.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page